Changer de pays
Bienvenue sur le site de Lyxor Luxembourg
Veuillez lire les informations importantes ci-dessous avant de continuer sur notre site

Les ETFs Lyxor présentés sur ce site peuvent faire l’objet de restrictions à  l’égard de certaines personnes ou dans certains pays en vertu des réglementations nationales applicables à  ces personnes ou à  ces pays. Il vous appartient donc de vous assurer que vous êtes autorisés à  investir dans les ETFs Lyxor présentés sur ce site Internet. 

 

Les investisseurs en Grande Bretagne sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.co.uk  

Les investisseurs aux Pays Bas sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.nl  

Les investisseurs en Italie sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.it  

Les investisseurs en Espagne sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.es  

Les investisseurs en Autriche sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.at  

Les investisseurs en Allemagne sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.de   

Les investisseurs à  Singapour sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.com.sg  

Les investisseurs en Suisse sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.ch  

Les investisseurs en Belgique sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.be  

Les investisseurs en Pologne sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.pl 

Les investisseurs en Norvège sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.no

Les investisseurs au Danemark sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.dk

Les investisseurs au Luxembourg sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.lu

Les investisseurs en Suède sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.se

Les investisseurs en Finlande sont invités à  consulter le silte www.lyxoretf.fi

 

 

Les ETFs Lyxor présentés sur ce site sont des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) (i) domiciliés en France et agrées par l''Autorité des Marchés Financiers (AMF) ou, (ii) domiciliés au Luxembourg, agrées par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) et ayant fait l’objet d’une notification pour la commercialisation de leurs parts ou actions sur le territoire de la République Franà§aise conformément aux dispositions de l’article 93 de la Directive 2009/65/CE. L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que les prospectus de certains ETFs Lyxor de droit Luxembourgeois ayant fait l’objet de la procédure de notification précitée sont publiés sur le présent site internet uniquement en langue Anglaise. Une traduction Franà§aise de ces prospectus peut être obtenue sur simple demande écrite adressée par courrier à  Lyxor International Asset Management (" Lyxor ") – 17 Cours Valmy, 92987 Paris La Défense France.

 

Les informations qui se trouvent sur ce site ne sont pas destinées aux personnes ou entités résidentes, localisées ou enregistrées au sein de juridictions n’ayant pas autorisées la distribution des ETFs Lyxor. En conséquence, les informations qui se trouvent sur ce site ne peuvent à  aucun moment être considérées comme une offre ou une incitation à  acheter ou vendre les parts ou actions des dits ETFs à  aucune personne dans aucune juridiction:

 

(a)   dans laquelle aucune offre ou incitation n’est autorisée ;

(b)   dans laquelle Lyxor n’est pas qualifié pour de telles offres ou incitations; ou 

(c)   dans laquelle il est illégal de proposer de telles offres ou incitations.

 

En particulier, les ETFs Lyxor présentés sur ce site Internet ne sont et ne seront pas enregistrés sous le United States Securities Act of 1933, et suivants, ils ne peuvent donc faire l’objet d’une offre ou d’une vente au sein des Etats-Unis d’Amérique, à  l’exception de cas particuliers exemptés du, ou de transactions non soumises a un enregistrement sous le Securities Act. Ainsi, les ETFs listés sur ce site Internet ne peuvent ni être vendus aux concitoyens de nationalité américaine ni être autrement transférés aux Etats-Unis, sauf si cette transaction ne fait pas l’objet d’un enregistrement particulier de par la loi américaine. 

 

Chaque personne provenant d’une juridiction concernée par les restrictions mentionnées ci-dessus, doit s’informer de, et observer, ces restrictions.

 

Ce site Internet présente un caractère commercial et non un caractère réglementaire. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de certaines des informations fournies ne sont pas garanties, bien que celles-ci aient été établies à  partir de sources réputées fiables. Certains éléments de ce site internet sont fournis sur la base de données de marché, constatées à  un moment précis et qui sont donc susceptibles de varier au cours du temps. Lyxor recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique " facteurs de risques " du prospectus ainsi que le document d’information clé pour l’investisseur disponible sur le présent site internet.

 

La valeur liquidative (" VL ") des ETFs Lyxor peut connaître à  tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à  la perte totale du montant investi. L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que certains ETFs peuvent-être sensibles à  l’évolution du taux de change entre leur devise de référence et celle de l’indice sous-jacent, ainsi que celle des composants de l’indice sous-jacent.

 

Avant tout investissement dans un ETF Lyxor, vous devez procéder à  votre propre analyse des risques du produit d’un point de vue juridique, fiscal et comptable, sans vous fonder exclusivement sur les informations qui auront été fournies au préalable, en consultant, si vous le jugez nécessaire, vos propres conseillers en la matière ou tout autre professionnel compétent. 

 

Sous réserve du respect des obligations que la loi met à  leur charge, Lyxor, ou toute autre entité du même groupe, ne pourra être tenu responsable des conséquences financières ou toute autre conséquence de quelque nature que ce soit résultant d’un investissement dans les produit. 

 

 

En cliquant sur les boutons institutionnels ou particuliers, je confirme avoir lu et compris les informations spécifiées ci-dessus, et que je suis résident ou enregistré au Luxembourg.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite.Pour en savoir plus et paramétrer les cookies :cliquez ici


Les investissements passifs ou indiciels permettent d'accéder à un très large éventail de marchés en limitant les coûts et les risques de sous-performance par rapport aux indices qu'ils suivent. La croissance exponentielle de la gestion passive représente-t-elle pour autant une menace à l’égard des gérants actifs ? La  Lyxor-Dauphine Research Academy – un partenariat entre Lyxor et la célèbre House of Finance de l'Université Paris-Dauphine – publie deux nouveaux travaux de recherche afin d’explorer cette question. Marlène Hassine Konaui, Responsable de la Recherche ETF de Lyxor Asset Management nous en révèle les premières conclusions.


Le boom de la gestion passive

Comment peut-on expliquer l’essor des fonds passifs ? Ils ont bénéficié en grande partie de la hausse soutenue des marchés au cours de la décennie qui a suivi le krach financier, laquelle a été alimentée par les mesures de relance. lorsque les marchés montent et que des tendances claires se dégagent, opter pour la gestion passive présente un avantage certain, d’autant que le risque de sous-performance se trouve évacué. Pour les partisans de l'approche active, l'avènement de conditions de marché plus difficiles en 2018 a donné aux gérants une occasion de prouver leur valeur.


Gestion active vs passive : un débat dépassé ? 

Malgré des conditions de marché plus incertaines depuis le début de l’année, une plus grande dispersion des rendements et un recentrage sur les fondamentaux des entreprises, qui seraient de nature à donner l’avantage aux générateurs d’alpha, les gérants actifs n’ont pas dans leur majorité réussi à tirer parti de cette situation.

Notre publication Alpha/Beta Allocator indique que depuis le début de l'année, les résultats sont en effet inférieurs à ceux de 2017 – seuls 31% des gérants actifs européens surperforment, contre 44% l'an dernier. Et ces difficultés sont apparentes, qu'il s'agisse d'actions ou d’obligations.

La gestion passive continuera-t-elle de se développer et de prendre des parts de marché aux gérants actifs ? Pas nécessairement. La directionnalité du marché, ou son absence probable, représente un véritable défi pour cette nouvelle hégémonie, mais d'autres facteurs entrent également en compte.

L’offre produits de Lyxor inclut à la fois des fonds passifs et actifs. Comptant parmi les premiers fournisseurs européens d’ETF, nous sommes évidemment de grands partisans du passif, mais nos recherches montrent que la gestion active a aussi un rôle à jouer dans tout portefeuille équilibré et robuste. Nos recherches suggèrent que la croissance continue du segment passif aidera les gérants actifs, au lieu de les pénaliser.


Changer la perception

Le premier des articles de la Lyxor Dauphine Research Academy portait sur le lien entre la performance passée des fonds actifs et les flux ultérieurs, ainsi que sur l'influence potentielle des ETF Smart Beta sur la perception qu'ont les investisseurs des performances de leurs gérants actifs traditionnels.

Il montrait que la prolifération des fonds passifs a accru la concurrence entre les gérants actifs, ce qui a, à son tour, aidé les investisseurs. En termes simples, la plus grande disponibilité des fonds Smart Beta a contraint les gérants actifs à prouver qu'ils peuvent générer un réel alpha – performance supérieure aux rendements générés par l'exposition non seulement au marché, mais aussi aux risques systématiques liés aux facteurs – s'ils veulent continuer à attirer des actifs. S'ils parviennent à démontrer cette compétence de manière répétée, ils n'ont rien à craindre de la montée en puissance des ETF.


Quel mix optimal ?

Le deuxième de nos articles s'est penché sur la question de savoir s'il existe un équilibre idéal entre gestion active et gestion passive, et si un tel équilibre, une fois atteint, permettrait d'obtenir de meilleurs résultats pour les investisseurs.

Il démontre qu'à un moment ou à un autre, le recours croissant à des fonds passifs pourrait ménager des opportunités supplémentaires pour les gérants actifs – les aidant ainsi à améliorer leurs performances et, partant, à accroître les flux qu'ils génèrent.

Il s'ensuit qu'il existe un équilibre (théorique) des parts de marché pour les gérants actifs et passifs, bien que les chercheurs n’essaient pas de trouver où il se trouve précisément.

Sommes-nous sur le point d'atteindre cet équilibre ? Probablement pas. Il est fort possible que la part des fonds passifs par rapport aux fonds actifs augmente considérablement avant que les gérants actifs soient en mesure d'exploiter les inefficiences informationnelles nécessaires pour battre systématiquement l’indice de référence.

L'article aide également à contester une critique parfois formulée à l'égard des fonds passifs : les trackers indiciels répartissent mal le capital parce qu'ils investissent dans des actions sans tenir compte de leur prix. Les auteurs suggèrent que de tels effets devraient être corrigés automatiquement. En effet, la part de marché croissante des fonds passifs créerait des opportunités supplémentaires pour les gérants actifs, contribuant ainsi à ramener les prix à leur juste valeur.


Menace ou opportunité ?

Les affirmations selon lesquelles le glas aurait sonné pour la gestion active sont, selon nous, exagérées.  Les études que nous avons parrainées montrent que la gestion active devrait profiter de la disponibilité accrue et de l'utilisation plus intensive des stratégies passives.

En fin de compte, la gestion passive, qui s'impose de plus en plus, représente davantage une opportunité qu'une menace pour les gérants actifs. L'équilibre en est ainsi plus efficace, et chaque style de gestion a un rôle précis à jouer.

Sur la base des résultats de nos chercheurs, nous pensons qu'il existe une répartition optimale entre la gestion active et la gestion passive, que le marché la trouvera naturellement avec le temps.  Contrairement au message renvoyé par le battage médiatique autour de cette question, l'inexorable montée en puissance du segment passif n’annonce pas la fin des gérants actifs, même si les gérants « intermédiaires » – ceux qui gèrent des portefeuilles proches de l'indice de référence – peuvent être perdants.

Plus les investisseurs s'orientent vers des stratégies passives, plus les gérants actifs devraient être en mesure de surperformer et donc d'attirer les flux, jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus surperformer (parce que leur avantage informationnel diminue) et que les flux reviennent vers les fonds passifs.

Et bien sûr, les stratégies passives et actives n'agissent pas seules – des forces externes sont en jeu. L'évolution des marchés, par exemple, pourrait avoir une incidence sur leur potentiel de performance et, par conséquent, sur leur attrait aux yeux des investisseurs. Les stratégies passives ont été soutenues par la hausse constante du marché au cours des dernières années, mais cela ne durera pas éternellement. La volatilité a déjà fait son retour au cours des derniers mois, et c'est ce type d'environnement qui crée encore des opportunités pour les meilleurs gérants actifs.  Il ne fait aucun doute que les gérants les moins performants seront laissés pour compte.

Lire notre dernier rapport

alpha beta

Ne cherchez plus : faites appel à Lyxor

Si vous hésitez sur le style d’investissement à choisir dans un marché donné, la Recherche de Lyxor ETF est là pour vous accompagner. Chaque trimestre, la publication Alpha/Beta Allocator, est conçue pour vous fournir les dernières informations sur les marchés pour lesquels stratégies passives fonctionnent le mieux et ceux pour lesquels il peut s'avérer intéressant de payer plus pour les compétences d'un gérant actif.

Et pour vos investissements passifs, Lyxor ETF, fort de plus de 17 ans d’expérience, offre une  des gammes les plus complètes et les plus novatrices d'ETF actions, obligations et matières premières du marché.

Explorez la gamme



Importantes informations


Ce document est destiné exclusivement à des investisseurs agissant pour compte propre et appartenant à la classification « contreparties éligibles » ou « clients professionnels » au sens de la directive 2004/39/CE relative aux marchés d’instruments financiers.
Ce document est de nature commerciale et non règlementaire. Avant tout investissement dans ce produit, les investisseurs sont invités à se rapprocher de leurs conseils financiers, fiscaux, comptables et juridiques. Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.
Les UCITS ETFs Lyxor sont des fonds français ou luxembourgeois, agréés respectivement par l’Autorité des marchés financiers ou la Commission de Surveillance du Secteur Financier, et dont les parts ou actions sont autorisées à la commercialisation dans plusieurs pays européens (les Pays de Commercialisation) conformément à l’article 93 de la Directive 2009/65/CE. Lyxor International Asset Management (LIAM) recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « Profil de risque » de la documentation produit (prospectus et DICI, le cas échéant). Le prospectus en français (pour les UCITS ETFs français) ou en anglais (pour les UCITS ETFs luxembourgeois),  ainsi que le DICI dans les langues des Pays de Commercialisation sont disponibles gratuitement sur www.lyxoretf.com ou sur demande auprès de client-services-etf@lyxor.com.
La composition actualisée du portefeuille d’investissement des UCITS ETFs Lyxor est mentionnée sur le site www.lyxoretf.com. En outre la valeur liquidative indicative figure sur les pages Reuters et Bloomberg du produit et peut également être mentionnée sur les sites internet des places de cotation du produit. Les UCITS ETFs font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité du produit en bourse, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique. Les parts ou actions de l’OPCVM coté («UCITS ETF») acquises sur le marché secondaire ne peuvent généralement pas être directement revendues à l’OPCVM coté. Les investisseurs doivent acheter et vendre les parts/actions sur un marché secondaire avec l’assistance d’un intermédiaire (par exemple un courtier) et peuvent ainsi supporter des frais. En outre, il est possible que les investisseurs paient davantage que la valeur nette d'inventaire actuelle lorsqu'ils achètent des parts /actions et reçoivent moins que la valeur nette d'inventaire actuelle à la revente.
Ces produits comportent un risque de perte en capital. Leur valeur de remboursement peut être inférieure au montant investi. Dans le pire des scénarii, les investisseurs peuvent perdre jusqu’à la totalité de leur investissement. Il n’y a aucune garantie que l’objectif du fonds soit atteint. Le fonds peut ne pas toujours être en mesure de répliquer parfaitement la performance de(s) (l’) indice(s)
Les indices et marques utilisées dans ce document sont la propriété intellectuelle des sponsors d’indices et leur utilisation est soumise à licence. Les UCITS ETFs Lyxor ne bénéficient pas, de quelque manière que ce soit, du parrainage, du soutien ou de la promotion des sponsors d’indices, qui n’assument aucune responsabilité en lien avec ces produits.
Les indices ne sont ne parrainés, ni approuvés, ni vendus par Société Générale ou LIAM. Ni Société Générale ni LIAM n’assumeront une quelconque responsabilité à ce titre.
Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas enregistrées en vertu du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le U.S. Securities Act) et ne peuvent être ni offertes, ni cédées, ni transférées, ni transmises, ni attribuées aux Etats-Unis d’Amérique ou à tout ressortissant américain (US Person) tel que ce terme est défini par la Réglementation S de la loi américaine de 1933 sur les valeurs mobilières (Regulation S of the US Securities Act). Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas offertes à des US Persons. Les parts ou actions des UCITS ETFs seront offertes uniquement en dehors des États-Unis d’Amérique à des personnes n'étant pas des ressortissants américains (non-US Persons).
Aux fins des présentes, une US Person désigne, mais sans s’y limiter, toute personne physique résidant aux États-Unis d’Amérique, toute entité organisée ou constituée en vertu du droit des États-Unis d’Amérique, certaines entités organisées ou constituées en dehors des États-Unis d’Amérique par des ressortissants américains, ou tout compte détenu au profit d'un tel ressortissant américain.
Ce document ne constitue, de la part de Société Générale, LIAM ou l’une de leur filiale, ni une offre, ni la sollicitation d’une offre en vue de l’achat ou de la vente du produit qui y est décrit.
​Lyxor International  Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2009/65/CE) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel.

Lyxor International Asset Management (LIAM) ou Lyxor Asset Management (LAM) peuvent ou ont pu entretenir des relations commerciales avec des entreprises couvertes par les rapports de recherche. En conséquence, les investisseurs doivent etre informés que LIAM, LAM, ou leurs employés, peuvent avoir un conflit d’intérêt susceptible de porter atteinte à l’objectivité de ce rapport. Dans le cadre de la prise de décision d’investissement, les investisseurs doivent considérer ce rapport comme un facteur individuel. Merci de vous référer à l’appendice de ce document pour la ou les certification(s) du ou des analyste(s), des informations importantes et les disclaimers. Ou consulter notre page web dediée www.lyxoretf.com/compliance. 

Conflit d’intérêt

Le contenu de cette page reflète les vues, opinions et recommandations de la recherche cross-asset de Lyxor Asset Management ("LAM") et des analystes et stratégistes de la recherche ETF de Lyxor International Asset Management ("LIAM"). Dans la mesure où cette recherche recouvre des idées d’investissement fondées sur des vues macroéconomiques de conditions de marchés ou de valeur relative, elle peut être différente des opinions et recommandations fondamentales de la recherche cross-asset et de la recherche ETF présentées dans les rapports de recherche sur des secteurs ou entreprises produits par la recherche cross-asset ou la recherche ETF, ainsi que des vues et opinions d’autres départements de LAM, LIAM et de leurs filiales. Les analystes et/ou stratégistes de la recherche cross-asset Lyxor et de la recherche ETF consultent périodiquement les équipes commerciales et les équipes de gestion de LIAM ou LAM à propos d’informations sur le marché, incluant, mais ne se limitant pas, à l’établissement des cours, des niveaux de spreads et de l’activité de négociation des ETF répliquant des indices actions, obligataires et sur matières premières. Les tables de négociation peuvent négocier ou avoir négocié en tant que principal sur la base de vues et rapports des analystes de recherche. Lyxor a des politiques et procédure de recherche obligatoires qui sont raisonnablement conçues pour (i) s’assurer que les faits présentés dans les rapports de recherche sont fondés sur des informations fiables et (ii) pour éviter la diffusion sélective et non appropriée de rapports de recherche. En outre, les analystes de recherche reçoivent une rétribution sur la base, en partie, de la qualité et de la précision de leur analyse, des retours formulés par les clients, de facteurs concurrentiels et de l’ensemble des revenus de LIAM ou LAM, inclus les revenus des frais de gestion, des frais de conseil en gestion et des commissions de distribution.

Connect with us on linkedin