Changer de pays
Bienvenue sur le site de Lyxor Luxembourg
Veuillez lire les informations importantes ci-dessous avant de continuer sur notre site

Les ETFs Lyxor présentés sur ce site peuvent faire l’objet de restrictions à  l’égard de certaines personnes ou dans certains pays en vertu des réglementations nationales applicables à  ces personnes ou à  ces pays. Il vous appartient donc de vous assurer que vous êtes autorisés à  investir dans les ETFs Lyxor présentés sur ce site Internet. 

 

Les investisseurs en Grande Bretagne sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.co.uk  

Les investisseurs aux Pays Bas sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.nl  

Les investisseurs en Italie sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.it  

Les investisseurs en Espagne sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.es  

Les investisseurs en Autriche sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.at  

Les investisseurs en Allemagne sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.de   

Les investisseurs à  Singapour sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.com.sg  

Les investisseurs en Suisse sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.ch  

Les investisseurs en Belgique sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.be  

Les investisseurs en Pologne sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.pl 

Les investisseurs en Norvège sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.no

Les investisseurs au Danemark sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.dk

Les investisseurs au Luxembourg sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.lu

Les investisseurs en Suède sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.se

Les investisseurs en Finlande sont invités à  consulter le silte www.lyxoretf.fi

 

 

Les ETFs Lyxor présentés sur ce site sont des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) (i) domiciliés en France et agrées par l''Autorité des Marchés Financiers (AMF) ou, (ii) domiciliés au Luxembourg, agrées par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) et ayant fait l’objet d’une notification pour la commercialisation de leurs parts ou actions sur le territoire de la République Franà§aise conformément aux dispositions de l’article 93 de la Directive 2009/65/CE. L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que les prospectus de certains ETFs Lyxor de droit Luxembourgeois ayant fait l’objet de la procédure de notification précitée sont publiés sur le présent site internet uniquement en langue Anglaise. Une traduction Franà§aise de ces prospectus peut être obtenue sur simple demande écrite adressée par courrier à  Lyxor International Asset Management (" Lyxor ") – 17 Cours Valmy, 92987 Paris La Défense France.

 

Les informations qui se trouvent sur ce site ne sont pas destinées aux personnes ou entités résidentes, localisées ou enregistrées au sein de juridictions n’ayant pas autorisées la distribution des ETFs Lyxor. En conséquence, les informations qui se trouvent sur ce site ne peuvent à  aucun moment être considérées comme une offre ou une incitation à  acheter ou vendre les parts ou actions des dits ETFs à  aucune personne dans aucune juridiction:

 

(a)   dans laquelle aucune offre ou incitation n’est autorisée ;

(b)   dans laquelle Lyxor n’est pas qualifié pour de telles offres ou incitations; ou 

(c)   dans laquelle il est illégal de proposer de telles offres ou incitations.

 

En particulier, les ETFs Lyxor présentés sur ce site Internet ne sont et ne seront pas enregistrés sous le United States Securities Act of 1933, et suivants, ils ne peuvent donc faire l’objet d’une offre ou d’une vente au sein des Etats-Unis d’Amérique, à  l’exception de cas particuliers exemptés du, ou de transactions non soumises a un enregistrement sous le Securities Act. Ainsi, les ETFs listés sur ce site Internet ne peuvent ni être vendus aux concitoyens de nationalité américaine ni être autrement transférés aux Etats-Unis, sauf si cette transaction ne fait pas l’objet d’un enregistrement particulier de par la loi américaine. 

 

Chaque personne provenant d’une juridiction concernée par les restrictions mentionnées ci-dessus, doit s’informer de, et observer, ces restrictions.

 

Ce site Internet présente un caractère commercial et non un caractère réglementaire. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de certaines des informations fournies ne sont pas garanties, bien que celles-ci aient été établies à  partir de sources réputées fiables. Certains éléments de ce site internet sont fournis sur la base de données de marché, constatées à  un moment précis et qui sont donc susceptibles de varier au cours du temps. Lyxor recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique " facteurs de risques " du prospectus ainsi que le document d’information clé pour l’investisseur disponible sur le présent site internet.

 

La valeur liquidative (" VL ") des ETFs Lyxor peut connaître à  tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à  la perte totale du montant investi. L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que certains ETFs peuvent-être sensibles à  l’évolution du taux de change entre leur devise de référence et celle de l’indice sous-jacent, ainsi que celle des composants de l’indice sous-jacent.

 

Avant tout investissement dans un ETF Lyxor, vous devez procéder à  votre propre analyse des risques du produit d’un point de vue juridique, fiscal et comptable, sans vous fonder exclusivement sur les informations qui auront été fournies au préalable, en consultant, si vous le jugez nécessaire, vos propres conseillers en la matière ou tout autre professionnel compétent. 

 

Sous réserve du respect des obligations que la loi met à  leur charge, Lyxor, ou toute autre entité du même groupe, ne pourra être tenu responsable des conséquences financières ou toute autre conséquence de quelque nature que ce soit résultant d’un investissement dans les produit. 

 

 

En cliquant sur les boutons institutionnels ou particuliers, je confirme avoir lu et compris les informations spécifiées ci-dessus, et que je suis résident ou enregistré au Luxembourg.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite.Pour en savoir plus et paramétrer les cookies :cliquez ici

Une voie semée d’embûches pour les actifs américains (et comment les éviter)


L’une des principales conclusions de nos Perspectives pour le T2 était que des obstacles ne tarderaient pas à se présenter pour les actifs américains. La croissance économique semble malgré tout toujours solide ; la consommation, soutenue par l’optimisme constant des ménages et des augmentations sensibles des salaires, en reste le principal moteur. La phase d’expansion actuelle deviendra bientôt la deuxième plus longue (ex aequo) de l’histoire du pays. Si elle se maintient jusqu’au printemps prochain, elle serait la plus longue jamais enregistrée. Cependant, elle montre désormais des signes d’usure.

L’inflation s’oriente à la hausse si bien que la consommation réelle est supérieure aux revenus. Le taux d’épargne des ménages a diminué de moitié au cours des deux dernières années, tandis que la progression des taux de défaut sur les prêts automobiles évoque les premiers signes de tensions chez les consommateurs. Compte tenu du ralentissement de la croissance de l’emploi et du recul des taux d’épargne, les récentes baisses d’impôt pourraient se révéler cruciales ; sans elles, l’engagement à pérenniser la croissance de Donald Trump pourrait être voué à l’échec. La question est de savoir si elles seront suffisantes.

 

Un petit ou un gros coup de pouce fiscal ?

Parmi les réformes fiscales de décembre dernier figurent un nouveau taux d’impôt sur les sociétés de 21%, l’abrogation de l’impôt minimum alternatif pour les sociétés et la comptabilisation intégrale en charges des équipements pour les cinq prochaines années. Le récent accord budgétaire a insufflé un nouvel élan au travers des dépenses fédérales. Le montant susceptible d’être injecté dans l’économie américaine devrait dépasser 1% du PIB chaque année. Néanmoins, en cette fin de cycle, l’ampleur des mesures pourrait ne pas pleinement se répercuter sur l’activité réelle. Dans l’ensemble, le coup de pouce fiscal devrait contribuer à la croissance à hauteur d’environ 0,5% cette année, ce qui donnerait un taux de croissance d’environ 2,75% d’ici la fin de l’année.

Quels que soient leurs effets réels, ces réformes n’en demeurent pas moins d’une ampleur sans précédent à un stade aussi avancé du cycle et il ne fait aucun doute à nos yeux qu’elles encourageront l’inflation. Un marché de l’emploi tendu devrait porter l’inflation des salaires au-delà de la barre des 3% dans les prochains mois. Ce mouvement finira par se répercuter sur les chiffres de l’inflation et bénéficier aux points morts d’inflation américains.

Les actions sont souvent considérées comme étant à même d’apporter une couverture contre l’inflation, avec un effet avéré, en particulier sur de plus longues durées et sur des périodes d’inflation modérée. Cet argument ne tient toutefois pas toujours si l’on étudie des périodes plus courtes, surtout lorsque l’inflation se situe à des niveaux extrêmes. Il ressort de notre analyse qu’en fait, les actions ne surperforment pas dans de telles conditions.

De façon plus granulaire, on peut constater que certains secteurs d’actions tels que les mines d’or, le pétrole, les matériaux et la finance, ainsi que des facteurs tels que les facteurs Value ou Income sont davantage corrélés aux prévisions d’inflation et à l’IPC et donc bien plus en mesure de se laisser porter par la hausse. Nous prenons davantage nos distances vis-à-vis des services aux collectivités, des télécoms et des biens de consommation.

Corrélations sur 5 ans : secteurs d’actions et prévisions d’inflation

   SP 500              MSCI Equity sectors

Source : Bloomberg, Macrobond, Lyxor Cross Asset Research, 11 avril 2018. Méthodologie : nous considérons la corrélation sur 5 ans des variations mensuelles des indices sectoriels d’actions (rendement total en %) et des points morts d’inflation à 10 ans (variation mensuelle de la valeur). Pour les matières premières, nous utilisons les indices de rendement total et la corrélation se mesure par rapport aux points morts d’inflation de l’UEM.


Une tétraphobie latente  

Les conditions exceptionnelles qui contribuent à neutraliser les rendements de manière artificielle depuis la crise financière mondiale devraient continuer à se dissiper. Nous avons longtemps tablé sur au moins trois relèvements des taux par la Fed en 2018 et nous estimons désormais que la probabilité d’un quatrième relèvement des taux de 25 points de base a nettement augmenté. Une normalisation plus soutenue de la politique monétaire ne peut être exclue. Selon nous, les rendements des bons du Trésor à dix ans dépasseront légèrement 3%, ce qui justifie notre position sous-exposée à long terme. À plus court terme, ils conservent toutefois leur attrait de valeur refuge en cas de pic de l’aversion pour le risque.


La route est-elle encore longue ?

La croissance plus solide des salaires en cette fin de phase d’expansion pourrait entamer la rentabilité des entreprises. Les marges pourraient se comprimer d’environ 0,5% par an, même si les effets favorables des réformes fiscales contribueront à atténuer dans une certaine mesure cette évolution. En définitive, nous tablons sur une progression soutenue du bénéfice par action, d’environ 9% cette année, mais sur des résultats un peu plus modérés l’année prochaine alors que le cycle touchera à sa fin. Le potentiel de hausse des principaux indices tels que le S&P 500 pourrait donc être assez limité à partir des niveaux actuels – seuls les stratégies proposant des voies d’accès aux coûts les plus bas ou les meilleures performances méritent d’être pris en compte.


Véritable guerre commerciale ou tactique de négociation ?

Une hausse des dépenses des ménages pourrait accroître les importations alors que les limites de capacité des États-Unis se font sentir. Un éventuel creusement du déficit commercial pourrait renforcer les pressions politiques sur le programme commercial de Donald Trump, déjà source de tensions. Les discours euphoriques et la politique de la corde raide s’apparentent davantage à une tactique de négociation plutôt qu’à une déclaration de guerre commerciale ou une volte-face sur la mondialisation, ne serait-ce qu’en raison de l’imminence des élections de mi-mandat. Selon nous, Donald Trump ne prendra pas le risque de faire éclater un marché haussier, l’un des rares facteurs d’optimisme à sa disposition, à un tel moment clé.


Positionnement de portefeuille au T2 2018 

Ainsi, nous tablons toujours sur une surperformance des actions américaines par rapport aux obligations au T2, bien que dans des proportions plus faibles qu’auparavant. Cela dit, le goût du président américain pour l’affrontement pourrait ébranler certains des partenaires commerciaux les moins portés sur le risque du pays. Les sociétés internationales tournées vers l’extérieur devraient souffrir davantage que leurs homologues orientées sur le marché national. Nous adoptons par conséquent une position neutre sur les perspectives des indices larges et préférons investir dans certains thèmes, comme les valeurs « growth » plutôt que « value », et secteurs.

Prenons l’exemple des dépenses d’investissement ; les réformes fiscales devraient contribuer à accélérer les dépenses en matière d’investissements non résidentiels et dans les technologies, un secteur qui représente 30% des dépenses d’investissement actuelles et environ 35% de l’indice S&P 500 Growth. En dépit de tout ce qui se dit autour d’une nouvelle bulle technologique, il semble que les valorisations sont tout simplement tendues dans certaines régions, sans pouvoir pour autant être qualifiées de spéculatives ou en pleine effervescence.

Notre pari sur une valeur unique reste axé sur les banques compte tenu du caractère cyclique du secteur. Les prêts commerciaux et industriels devraient rebondir, ce qui dopera la rentabilité. Les anticipations de hausse de l’inflation se traduisent aussi généralement par de meilleures perspectives. La détermination de la Fed à simplifier la réglementation est le dernier élément d’un puissant trio de catalyseurs nettement positifs.


Les marges du S&P 500 semblent                                S&P500 Growth / Value

vulnérables à mesure que le cycle progresse  

    S&P 500 margins look vulnerable         S&P500 Growth versus Value

Source: Lyxor International AM/ Investment Strategy, Macrobond as at 16 March 2018

Sur le segment obligataire, loin de nos considérations sur les points morts d’inflation et les bons du Trésor, nous n’avons pas encore abordé le crédit. Selon nous, la situation est assez sombre, en particulier pour le haut rendement, car les valorisations apparaissent élevées et le secteur semble intégrer un taux de croissance bien supérieur à celui qui devrait être observé en 2018. Les niveaux d’endettement et l’illiquidité inhérente sont également préoccupants.


Pourquoi choisir Lyxor pour les actifs américains ?

Quoi que vous recherchiez avec votre portefeuille américain, nous sommes convaincus de pouvoir vous aider. Nous proposons plus de 15 angles d’exposition au marché, y compris l’ETF Core actions américaines le moins onéreux d’Europe à tout juste 0,04%, ainsi que l’ETF sur le S&P 500 le plus performant du marché. Ainsi, si le potentiel de hausse est limité, vous exploitez l’opportunité tout du moins à son maximum. Vous pouvez également dégager un rendement avec l’ETF Quality Income le moins cher du marché européen, ou vous protéger contre l’éventualité d’un regain de volatilité avec notre stratégie Minimum Variance, qui a réduit le risque de près de 18% depuis son lancement. Il s’agit également du plus diversifié de sa catégorie.

En savoir plus sur la gamme Core

Notre expertise ne se limite toutefois pas aux actions. Nous proposons également les ETF les moins chers du marché sur les segments des emprunts d’État, de la dette corporate et du haut rendement américains, dont certains comptent parmi les plus performants et les plus efficients ETF mondiaux. Vous serez également en mesure de vous adapter à l’évolution du contexte de l’inflation avec notre ETF sur TIPS américains et notre produit unique sur les prévisions d’inflation aux États-Unis.*

 

Les ETF que vous pourriez considérer

UCITS table  

Toutes les données et opinions proviennent des équipes Lyxor Cross Asset Research et Equity ETF et s’entendent au 11 avril 2018, sauf mention contraire. La performance passée n’offre aucune garantie de résultats futurs. * Toutes les données relatives aux produits s’entendent au 31 janvier 2018, sauf mention contraire. Toutes les données sur l’efficience des ETF proviennent de l’indicateur d’efficience développé par l’équipe de Recherche ETF de Lyxor en 2013. Cet indicateur examine les 3 composantes de la performance : l’erreur de suivi, la liquidité et le spread acheteur/vendeur. Chaque groupe de pairs inclut la classe d’actions Lyxor ETF pertinente et les 4 plus importantes classes d’actions ETF émises par d’autres fournisseurs, représentant une part de marché d’au moins 5% de l’indice relatif. Les tailles des ETF sont considérées comme une moyenne des niveaux d’encours sous gestion observés sur la période concernée. La méthodologie appliquée est détaillée dans un document intitulé « Measuring Performance of Exchange Traded Funds », rédigé par Marlène Hassine et Thierry Roncalli. Les déclarations renvoient au marché européen des ETF.





Importantes informations 

Ce document est destiné exclusivement à des investisseurs agissant pour compte propre et appartenant à la classification « contreparties éligibles » ou « clients professionnels » au sens de la directive 2004/39/CE relative aux marchés d’instruments financiers.

Ce document est de nature commerciale et non règlementaire. Avant tout investissement dans ce produit, les investisseurs sont invités à se rapprocher de leurs conseils financiers, fiscaux, comptables et juridiques. Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.

Les UCITS ETFs Lyxor sont des fonds français ou luxembourgeois, agréés respectivement par l’Autorité des marchés financiers ou la Commission de Surveillance du Secteur Financier, et dont les parts ou actions sont autorisées à la commercialisation dans plusieurs pays européens (les Pays de Commercialisation) conformément à l’article 93 de la Directive 2009/65/CE. Lyxor International Asset Management (LIAM) recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « Profil de risque » de la documentation produit (prospectus et DICI, le cas échéant). Le prospectus en français (pour les UCITS ETFs français) ou en anglais (pour les UCITS ETFs luxembourgeois),  ainsi que le DICI dans les langues des Pays de Commercialisation sont disponibles gratuitement sur www.lyxoretf.com ou sur demande auprès de client-services-etf@lyxor.com.

La composition actualisée du portefeuille d’investissement des UCITS ETFs Lyxor est mentionnée sur le site www.lyxoretf.com. En outre la valeur liquidative indicative figure sur les pages Reuters et Bloomberg du produit et peut également être mentionnée sur les sites internet des places de cotation du produit. Les UCITS ETFs font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité du produit en bourse, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique. Les parts ou actions de l’OPCVM coté («UCITS ETF») acquises sur le marché secondaire ne peuvent généralement pas être directement revendues à l’OPCVM coté. Les investisseurs doivent acheter et vendre les parts/actions sur un marché secondaire avec l’assistance d’un intermédiaire (par exemple un courtier) et peuvent ainsi supporter des frais. En outre, il est possible que les investisseurs paient davantage que la valeur nette d'inventaire actuelle lorsqu'ils achètent des parts /actions et reçoivent moins que la valeur nette d'inventaire actuelle à la revente.

Ces produits comportent un risque de perte en capital. Leur valeur de remboursement peut être inférieure au montant investi. Dans le pire des scénarii, les investisseurs peuvent perdre jusqu’à la totalité de leur investissement. Il n’y a aucune garantie que l’objectif du fonds soit atteint. Le fonds peut ne pas toujours être en mesure de répliquer parfaitement la performance de(s) (l’) indice(s)

Les indices et marques utilisées dans ce document sont la propriété intellectuelle des sponsors d’indices et leur utilisation est soumise à licence. Les UCITS ETFs Lyxor ne bénéficient pas, de quelque manière que ce soit, du parrainage, du soutien ou de la promotion des sponsors d’indices, qui n’assument aucune responsabilité en lien avec ces produits.

Les indices ne sont ne parrainés, ni approuvés, ni vendus par Société Générale ou LIAM. Ni Société Générale ni LIAM n’assumeront une quelconque responsabilité à ce titre.

Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas enregistrées en vertu du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le U.S. Securities Act) et ne peuvent être ni offertes, ni cédées, ni transférées, ni transmises, ni attribuées aux Etats-Unis d’Amérique ou à tout ressortissant américain (US Person) tel que ce terme est défini par la Réglementation S de la loi américaine de 1933 sur les valeurs mobilières (Regulation S of the US Securities Act). Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas offertes à des US Persons. Les parts ou actions des UCITS ETFs seront offertes uniquement en dehors des États-Unis d’Amérique à des personnes n'étant pas des ressortissants américains (non-US Persons).

Aux fins des présentes, une US Person désigne, mais sans s’y limiter, toute personne physique résidant aux États-Unis d’Amérique, toute entité organisée ou constituée en vertu du droit des États-Unis d’Amérique, certaines entités organisées ou constituées en dehors des États-Unis d’Amérique par des ressortissants américains, ou tout compte détenu au profit d'un tel ressortissant américain.

Ce document ne constitue, de la part de Société Générale, LIAM ou l’une de leur filiale, ni une offre, ni la sollicitation d’une offre en vue de l’achat ou de la vente du produit qui y est décrit.

Lyxor International  Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2009/65/CE) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel.


Recherche disclaimer

Lyxor International Asset Management (LIAM) ou Lyxor Asset Management (LAM) peuvent ou ont pu entretenir des relations commerciales avec des entreprises couvertes par les rapports de recherche. En conséquence, les investisseurs doivent etre informés que LIAM, LAM, ou leurs employés, peuvent avoir un conflit d’intérêt susceptible de porter atteinte à l’objectivité de ce rapport. Dans le cadre de la prise de décision d’investissement, les investisseurs doivent considérer ce rapport comme un facteur individuel. Merci de vous référer à l’appendice de ce document pour la ou les certification(s) du ou des analyste(s), des informations importantes et les disclaimers. Ou consulter notre page web dediée www.lyxoretf.com/compliance. 


Conflit d’intérêt

Le contenu de cette page reflète les vues, opinions et recommandations de la recherche cross-asset de Lyxor Asset Management ("LAM") et des analystes et stratégistes de la recherche ETF de Lyxor International Asset Management ("LIAM"). Dans la mesure où cette recherche recouvre des idées d’investissement fondées sur des vues macroéconomiques de conditions de marchés ou de valeur relative, elle peut être différente des opinions et recommandations fondamentales de la recherche cross-asset et de la recherche ETF présentées dans les rapports de recherche sur des secteurs ou entreprises produits par la recherche cross-asset ou la recherche ETF, ainsi que des vues et opinions d’autres départements de LAM, LIAM et de leurs filiales. Les analystes et/ou stratégistes de la recherche cross-asset Lyxor et de la recherche ETF consultent périodiquement les équipes commerciales et les équipes de gestion de LIAM ou LAM à propos d’informations sur le marché, incluant, mais ne se limitant pas, à l’établissement des cours, des niveaux de spreads et de l’activité de négociation des ETF répliquant des indices actions, obligataires et sur matières premières. Les tables de négociation peuvent négocier ou avoir négocié en tant que principal sur la base de vues et rapports des analystes de recherche. Lyxor a des politiques et procédure de recherche obligatoires qui sont raisonnablement conçues pour (i) s’assurer que les faits présentés dans les rapports de recherche sont fondés sur des informations fiables et (ii) pour éviter la diffusion sélective et non appropriée de rapports de recherche. En outre, les analystes de recherche reçoivent une rétribution sur la base, en partie, de la qualité et de la précision de leur analyse, des retours formulés par les clients, de facteurs concurrentiels et de l’ensemble des revenus de LIAM ou LAM, inclus les revenus des frais de gestion, des frais de conseil en gestion et des commissions de distribution.

Connect with us on linkedin